La transe de Canzoniere Grecanico Salentino

Canzoniere Grecanico Salentino est le plus grand et le plus ancien groupe de musique traditionnelle des Pouilles dédié à la danse de la Pizzica, la tarantelle du Salento – région située dans le talon de la botte de l’Italie. Interprétant des ballades amoureuses et des chants sociaux aux sons enivrants du tamburello (grand tambourin salentin), le groupe transcende l’univers des musiques populaires de l’Italie méridionale. Fondé en 1975 par Daniele et Rina Durante, Canzoniere Grecanico Salentino est dirigé depuis 2007 par leur fils qui manie aussi bien le tambourin, le violon que le chant.

Sur scène six jeunes musiciens virtuoses et une espiègle danseuse aux voiles carmin maîtrisent nos émotions. Un émoi qui nous ramène aux temps les plus reculés. Selon la croyance, cette musique et danse de transe servait à guérir la morsure de la tarentule, une araignée. Ainsi, pour soigner et expulser le venin, la victime devait danser pendant des heures, voire des jours, au rythme de la musique, jusqu’à l’épuisement.

Da­niele Du­rante : C’est un rituel de transe comme on en trouve en Afrique ou en Amérique du Sud, avec le vaudou, la santeria, le lila ou même les rites dionysiaques de la Grèce antique

Chacun garde un espace bien défini dans lequel les timbres et les couleurs s’harmonisent en de savoureux contrastes. Habile et inspiré l’ensemble respecte un large spectre sonore, un groove inaltérable et des nuances subtiles. La pizzica endiablée laisse parfois la place à la douceur mélodique de quelques nobles chansons d’amour. Ils revisitent le répertoire ou créent dans le même élan de nouveaux morceaux en utilisant le Griko Salentino. Langue utilisée dans une enclave hellénophone de neuf communes appelée « Grecìa Salentina », vestige de la Grande Grèce de l’Antiquité et de la domination byzantine.

Canzoniere est le 19ème album de Canzoniere Grecanico Salentino. A découvrir en concert à La Bellevilloise mercredi 29 novembre.

Canzoniere Grecanico Salentino

Label : Ponderosa

Sortie le 27 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*