Le « Mali Twist » du photographe Malick Sidibé

Le Mali prend ses quartiers d’hiver à la Fondation Cartier. L’exposition « Mali Twist » du photographe Malick Sidibé est à retrouver jusqu’au 25 février 2018. Une rétrospective en hommage à l’artiste décédé le 14 avril 2016.

L’ensemble de photographies proposées en noir et blanc est une véritable plongée dans la vie de celui qui fut surnommé « l’oeil de Bamako ». Malick Sidibé a su saisir, dès le début des années 1960, la vitalité de la jeunesse bamakoise et imposer son style unique, reconnu aujourd’hui dans le monde entier. Avec plus 250 photos, l’exposition nous plonge dans une irrésistible douceur de vivre au cœur de Bamako. Ainsi, on retrouve nombre de ses photographies emblématiques datant des années 60-70 marquées par la joie et l’espoir : « Je n’aime pas la tristesse en photographie, c’est la misère », disait le photographe.

Ces photos témoignent de soirées heureuses, de noces, de fêtes où l’on danse et où l’on exhibe ses vêtements, de bars, de clubs de jeunes où l’on écoute de la pop music, du rock’n’roll, de la soul music, de sorties sur les bords du fleuve Niger ont renouvelé le regard de l’Afrique sur elle-même, dans les années 1960. Malick Sidibé devient alors un témoin avisé et affûté d’une jeunesse africaine en mutation, partagée entre la tradition et l’émergence d’une mode, d’une musique et d’un style de vie inspirés du monde occidental moderne.

Malick Sidibé : Je n’aime pas la tristesse en photographie, c’est la misère

Pendant toute la durée de l’exposition, les Soirées Nomades invitent des artistes, des musiciens et des penseurs maliens, toutes générations confondues, à dialoguer avec l’oeuvre de Malick Sidibé. Concerts, bals populaires, marionnettes traditionnelles, studio photo ambulant ou encore rencontres autour de la musique et de la danse viendront rythmer l’exposition comme autant de projets et de voix faisant écho à la joie de vivre qu’inspirent les photographies de Malick Sidibé.

Photo : © Malick Sidibé – Regardez-moi! – 1962 – Collection Fondation Cartier pour l’Art Contemporain 

malick sidibé, mali twist, exposition, photographe, fondation cartierFondation Cartier pour l’Art Contemporain

261 Boulevard Raspail, 75014 Paris

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 20h. Nocturne le mardi jusqu’à 22h.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*