Avishaï Cohen, nouvel album « 1970 »

Artiste reconnu, contrebassiste, compositeur et interprète israélien, Avishaï Cohen est au sommet de son génie créatif. Son nouvel album 1970 sonne comme une nouvelle œuvre puissante, mélodique et éclectique.

« Les titres sont toujours difficiles à trouver », affirme Avishaï Cohen. « Je voulais quelque chose de spécifique mais d’ouvert et j’ai décidé que la musique aurait un lien spirituel avec les années 70 auxquelles elle nous renverrait. Toutes mes influences sont pratiquement africaines et assurément afro-américaines, comme Stevie, mais j’aime aussi la soul et le funk qui ont précédé le hip-hop. Je pense que toutes ces influences sont flagrantes et je voulais que l’empreinte soit claire. Le titre devait être 1970. »

Depuis plus de quinze ans, Avishaï Cohen navigue avec aisance entre la musique classique, le jazz ou encore les chants traditionnels. A la fois musicien et chanteur prodigieux, il affiche souvent son amour de la mélodie ainsi que son don pour l’improvisation.

Avishaï Cohen : Je pense que toutes ces influences sont flagrantes et je voulais que l’empreinte soit claire. Le titre devait être 1970

« Il ne s’agit pas d’un album de jazz », explique-t-il. « Je ne sais pas ce que c’est, mais j’ai toujours eu ce lien avec la pop. J’aime autant la musique pop que Bach et Charlie Parker. Le chant a pris une part importante dans ma vie au fil du temps. On m’a très souvent demandé : à quand un album vocal ? Eh bien, ça y est, le voici. »

Avec 1970, Cohen s’imprègne de sonorités orientales traditionnelles mais aussi de la langue séfarade, du folklore ladino et de la culture israélienne, allié aux bases du jazz pour créer son univers propre.

Avishaï Cohen

1970

Octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*