Conte Peul sur la création du monde

Le Conte Peul « Comment le monde fut crée d’une goutte de lait » évoque la création du monde. Les Peuls sont présents dans une quinzaine de pays de l’Afrique de l’Ouest mais également au Tchad, en RCA et au Soudan. Leur nombre est estimé à 25 millions. D’abord nomades, nombre de peuls se sont sédentarisés au fil du temps. Leur ressemblance avec les « pasteurs à bovidés » du Sahara préhistorique, tels qu’ils apparaissent dans les peintures rupestres du Tassili, a parfois été signalée par certains historiens.

Doondari-Guéno dont il est question dans le conte ci-dessous est le double-nom du grand dieu des peuls, créateur de l’univers. Sous sa forme de Doondari, il est le dieu créateur tout puissant. Sous l’aspect de Guéno, il est l’Eternel, le maître suprême de l’univers.

Comment le monde fut crée d’une goutte de lait

Au commencement, il y avait une énorme goutte de lait.

Alors vint Doondari,

et Doondari  créa la pierre.

Puis la pierre créa le fer.

Et le fer créa le feu.

Et le feu créa l’eau.

Et l’eau créa l’air.

Puis Doondari descendit pour la seconde fois.

Et il prit les cinq éléments.

Et il en modela l’homme.

Mais l’homme était fier.

Alors Doondari créa la cécité,

et la cécité vainquit l’homme.

Mais lorsque la cécité devint trop fière,

Doondari créa le sommeil,

et le sommeil vainquit la cécité.

Mais lorsque le sommeil devint trop fier,

Doondari créa l’ennui,

et l’ennui vainquit le sommeil.

Mais lorsque l’ennui devint trop fier,

Doondari créa la mort,

et la mort vainquit l’ennui.

Mais lorsque la mort devint trop fière,

Doondari descendit pour la troisième fois,

et il vint sous les traits de Guéno, l’éternel,

et Guéno vainquit la mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*