Ester Rada, un groove éthiopien venu d’Israël

Héritière de la riche culture musicale éthiopienne, mélangeant rythmes soul et funk, Ester Rada née en Israël, groove avec un charisme évident. Le son coloré de sa musique est une superbe invitation au voyage.

Tout commence en 1984, quand ses parents fuient l’Ethiopie pour s’installer en Israël. C’est là qu’Ester Rada naît le 7 mars 1985 à Kiryat Arba. « Puis nous avons déménagé à Natanya, une grande ville du littoral. C’est là que j’ai passé mon adolescence, dans un quartier dur appelé Ezorim, où la plupart des familles étaient éthiopiennes. C’est à ce moment-là que j’ai découvert que j’étais différente parce que j’étais noire. Et pourtant, je ne me suis jamais sentie inférieure, grâce à l’amour que m’a donné ma mère, très pieuse. Elle, j’en suis sûre, a connu une vie bien plus difficile que la mienne. »

Après un passage remarqué sur grand écran, elle décide de changer de voie. « J’ai toujours su que je serai chanteuse, même si le destin m’a fait actrice. C’est pourquoi en 2011, j’ai choisi de tout changer pour pouvoir vivre mes rêves, pour partager ma vision du monde. La musique a toujours été pour moi le médium pour parler aux autres, à Dieu et à soi-même aussi. »

Ester Rada, étoile montante venue d’Israël

Très vite elle enchaîne en enregistrant Life Happens, titre au succès retentissant. L’album éponyme sort en 2015 et fait exploser sa popularité. Ainsi, sa musique l’amène aux États-Unis, au Canada et en Europe dans les plus grands festivals.

Afrobeat et éthiojazz, soul et jazz, raw funk et psyché rock, la jeune femme voit grand, avec un répertoire qui alterne énergie et ballades douce avec une thématique qui, entre les lignes, dévoile sa vision du monde : ouverte par nature.

« Ma musique est un mélange de qui je suis, et je suis un mélange de beaucoup de choses. » L’identité musicale d’Ester Rada est sans conteste d’une grande richesse. Profondément influencée par les grandes voix de la soul, mélange de reggae, d’afrobeat et de nu-soul, Rada invente par là même une sonorité unique.

Son dernier album Different eyes sorti en août 2017 trouve plus largement ses influences dans la soul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*