Girl Rising : un combat pour l’éducation des filles

« Dans le monde, plus de 62 millions de filles ne vont pas à l’école. Mais il suffit d’une fille dotée de courage pour qu’une révolution commence. » Le film Girl Rising réalisé par Richard Robbins relate l’histoire de neuf jeunes filles de pays en développement. À partir de leurs témoignages, Girl Rising aborde les obstacles à l’éducation des filles : mariages et grossesses précoces, esclavage, trafic sexuel, discrimination entre les sexes, pauvreté…

9 pays, 9 histoires vraies, 9 jeunes filles prêtes à affronter tous les obstacles pour accéder à l’éducation

De l’Afghanistan au Cambodge, de l’Egypte à l’Ethiopie, de Haïti à l’Inde, en passant par le Népal, le Pérou ou la Sierra Leone, leur volonté d’émancipation force le respect. Ce film est un récit synonyme d’espoir de voir enfin évoluer les mentalités. Mais aussi illustrant le fait que laisser les femmes accéder librement à l’éducation dans les pays émergents pourrait changer le monde par l’impulsion d’un nouvel élan socio-économique.

Pour donner une dimension supplémentaire à leurs propos, neuf écrivaines reconnues dans ces mêmes pays les ont aidées à écrire leurs histoires. Cate Blanchett, Freida Pinto, Meryl Streep et d’autres comédiennes ont prêté leur voix à ces portraits pour soutenir le film.

Montrer le courage, la détermination, la foi et la possibilité d’un avenir meilleur pour les filles

Parmi les portraits, Amina mariée de force à 11 ans, a vécu sa grossesse et sa vie de jeune mère sous une burqa. Senna, Péruvienne dont la famille travaille dans les mines d’or est passionnée de poésie. Mariama, au Sierra-Leone, est la seule de sa famille à avoir été à l’école et anime sa propre émission de radio sur l’égalité des sexes. Plus d’un an après l’agression de Malala Yousafzai par les talibans, blessée d’une balle dans la tête pour avoir tenu un blog sur la nécessité d’éduquer les filles, le très beau documentaire Girl Rising lui rend hommage en donnant un écho efficace à des actions isolées et engagées par des enfants. Le film montre la trajectoire de ces jeunes filles qui se sont toutes élevées contre le cadre obtus qu’on leur proposait, menant des projets pour l’éducation et l’émancipation des filles.

L’éducation des filles pour combattre la pauvreté

Le réalisateur Richard Robbins avait pour intention de faire un film sur le pouvoir de l’éducation des filles en tant que levier pour lutter contre la pauvreté. « J’ai été surpris de voir à quel point cette corrélation entre éducation des filles et éradication de la misère était évidente, et à quel point cette réalité n’avais pas pénétré la conscience d’un certain public ». Le réalisateur s’est donc mis en quête de jeunes filles emblématiques à travers le monde dès 2008, contactant des ONG, et rencontrant des centaines d’adolescentes dans chaque pays traversé.

Découvrir la détermination de ces filles

Sans tomber dans le misérabilisme, Robbins a souhaité raconter de belles histoires. Comme celle de Sokha, Cambodgienne qui est passée de la vie dans les décharges à celle d’une enfant star, et qui entre aujourd’hui au collège. Ou celle de Suma, Népalaise envoyée loin de ses parents pour devenir servante à 6 ans, et finalement libérée à 12 pour prendre le chemin de l’école. Elle milite depuis activement pour libérer d’autres petites servantes.

« La révélation pour moi a été de découvrir la détermination de ces filles, et à quel point elles semblaient solides malgré tous les épisodes violents qu’elles avaient subis dans leur courte vie. Je ne m’attendais pas à ce qu’on puisse vivre dans une décharge à 12 ans et s’en sortir un an plus tard pour devenir une étudiante brillante, mais c’est exactement le parcours de Sokha », raconte le réalisateur. Selon lui ces « enfants étonnantes » ont cette faculté incroyable de ne pas s’apitoyer, de ne pas trouver leur situation horrible et de ne pas se sentir victimes de quoi que ce soit.

Girl Rising de Richard Robbins

Avec les voix de Cate Blanchett, Priyanka Chopra, Selena Gomez, Anne Halthaway, Salma Hayek, Alicia Keys, Chloë Grace Moretz, Liam Neeson, Freida Pinto, Meryl Streep et Kerry Washington.

Sortie Mars 2013

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*