Sting et Shaggy, un album reggae ensoleillé

« 44/876 » est sans doute l’album le plus inattendu de l’année. Sting, ancien leader de Police, s’est associé au chanteur Jamaïcain, Shaggy. Un album aux délicieuses sonorités reggae, pop et caribéennes.

Sting, influencé depuis longtemps par le reggae, a déjà travaillé avec Sly and Robbie et Ziggy Marley. De son côté, Shaggy est l’un des premiers à avoir exporté le dancehall dans le monde dans les années 90 avec son tube « Boombastic ». L’album baptisé “44/876”, en référence aux indicatifs téléphoniques de l’Angleterre et de la Jamaïque, reflète l’amour partagé des deux chanteurs pour la Jamaïque, sa musique, l’âme de son peuple et le dynamisme de sa culture.

Don’t Make Me Wait, le single de Sting et Shaggy

« Il y a deux ans, on m’a fait écouter une démo de Shaggy qui allait devenir notre premier single, Don’t Make me Wait. J’aimais beaucoup. Alors je suis allé à sa rencontre pour lui dire que j’aimerais bien chanter dessus. Et il a accepté… » Finalement, les deux artistes se rencontrent dans un studio de Los Angeles l’été dernier et enregistrent douze titres. Cet opus « est le fruit d’un heureux accident, comme souvent en musique » raconte Sting.

Leur tube Don’t Make Me Wait a été interprété pour la première fois devant 20 000 personnes, à Kingston en Jamaïque, lors du concert caritatif Shaggy and Friends, dont les fonds ont été reversés à l’hôpital pour enfants Bustamante.

Le duo, bientôt en tournée mondiale, en profitera pour s’arrêter à Paris le 5 juillet sur le Parvis de l’Hôtel de Ville lors d’un concert gratuit. A ne pas manquer !

sting, shaggy, album, reggae

Sting & Shaggy – 44/876

Sorti le 20 Avril 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*